La corruption endémique centrafricaine

Capture d’écran 2015-02-03 à 20.28.48 - copie

Je ne suis pas détenteur des droits

En 2005, la revue anglaise, ‘The Economist’, a publié un article[i] dans lequel elle a critiqué le président centrafricain de l’époque (François Bozizé) d’avoir participé à la présidentielle deux ans après avoir juré d’abstenir. Lors de la présidentielle il s’est félicité d’avoir établi la démocratie, mais comme souligné par la revue, sa notion de la réalité était bien plus faible que sa mainmise sur le pays. En effet, The Economist avait été interdit d’entrer dans le pays alors que la France aurait demandé aux contrôleurs de l’élection de se conduire avec « clémence ». On comprend ainsi que la République a connu un taux honteux de corruption mais, neuf ans plus tard, et face à une crise qui va de mal en pis, que peut-on dire sur la corruption ?

Une série d’article sur le PCDH va explorer cette question générale. Dans cet article je vais examiner le genre de corruption qui déstabilise la Centrafrique avant de commenter dans les prochains : en quoi est-elle pertinente par rapport à la crise aujourd’hui ?

Un enseignant, Gervais Douba, de l’Université de Rouen a effectué des recherches sur la corruption en Centrafrique. Il commence avec la définition la plus accepté : la corruption, c’est user et abuser d’une position publique en vue d’un intérêt privé[ii]. Douba observe que les types de corruption généralisée (et commune) à toute l’Afrique s’applique également à la Centrafrique, mais que le pays se caractérise par certains sanctuaires. Effectivement, on y trouve « la notion des affaires juteuses »[iii] :

  1. Douane/Impôt
  2. Corps préfectoral
  3. Magistrature
  4. Brigade des mines et tous les services de collectes des recettes de l’Etat.
  5. Enseignement

Les facteurs générateurs de corruption comprennent l’absence de promotion et de protection de l’intérêt général dans un pays où le gouvernement est la seule pourvoyeuse de travail. C’est ainsi que le pays dispose de toutes les prérogatives pour enrichir, mais également pour appauvrir quand elles sont mal utilisées. On constate aussi en Centrafrique un enchevêtrement des pratiques et un déficit du principe de responsabilité. Douba indique que ‘personne ne rend compte à personne sauf pour faire allégeance ou calomnier’.[iv]

La lutte contre la corruption en RCA est très limitée. Même si elle est inscrite dans la politique générale du gouvernement et figure également dans les Documents de Stratégies de Réduction de la Pauvreté (DSRP)[v], le pays a été classé au troisième rang des pays les plus corrompus de l’Afrique centrale, après le Burundi et le Cameroun.[vi] Il faut rester vigilant devant une corruption endémique, mais par les temps qui courent, la question brûlante (explorée dans les articles suivants) concerne les effets d’une telle corruption sur la crise…

Adam Thompson,  Historical post: 04/2014

[i] (2005, 17 mars), A Sleazy Poll, The Economist, Récupéré de: http://www.economist.com/node/3773830

[ii] (2013, 20 juillet) Gervais Douba, FAIRE DE LA LUTTE CONTRE LA CORRUPTION EN REPUBLIQUE CENTRAFRICAINE UN ENJEU FONDAMENTAL, Sangonet, Récupéré de : http://www.sangonet.com/afriqg/PAFF/Dic/prodecoC/GDjT1-lutte-c-corruption-rca.pdf

[iii] Ibid

[iv] Ibid

[v] (2009, 21 mai), Central African Republic – Poverty reduction strategy paper (PRSP) annual progress report and joint staff advisory note (English), The World Bank. Récupéré de: http://documents.worldbank.org/curated/en/2009/05/10694720/central-african-republic-poverty-reduction-strategy-paper-prsp-annual-progress-report-joint-staff-advisory-note

[vi] Matthieu Remonnay, GeoLinks, Récupéré de : http://www.geolinks.fr/geopolitique/fiche-risques-pays-la-republique-centrafricaine/

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s