Deux pays en pleine crise, mais la paix est-elle à portée de main ?

 La République centrafricaine et le Soudan du Sud, deux pays ravagés par des guerres civiles respectives, sont au premier rang des priorités pour l’Union africaine et les spectateurs préoccupés par l’Afrique. Dans ce dossier, je considère certains résultats particulièrement malheureux, ce qu’on peut apprendre en terme des faiblesses institutionnelles et comment les sociétés civiles commencent à faire pression sur les gouvernements.

 Image

Je ne suis pas détenteur des droits

 

Une Renaissance contestable

Un sommet de l’Union africaine en janvier 2014 avait pour thème central[i] ‘l’agriculture et la sécurité alimentaire’, mais les hostilités qui se déchaînent dans les deux pays ont bouleversé le programme. Cette préoccupation se comprend étant donné qu’il existe une menace aiguë sur la paix et la sécurité dans la région. Le ministre éthiopien des Affaires étrangères, Tedros constate donc avec désarroi le thème du cinquantenaire de l’Union africaine l’année dernière, ‘La Renaissance de l’Afrique’, qui paraît aujourd’hui à la fois douloureux et ironique.

C’est vrai que les pays font face à des conflits individuels mais tous les deux dévastateurs. Une chose qui les lie, c’est que les victimes les plus vulnérables sont les femmes et les enfants, selon la présidente de la Commission de l’Union africaine, Nkosazana Dlamini-Zuma.[ii]

 

Faiblesses institutionnelles

En plus, même si les crises respectives concernent des problèmes différents et sont isolés l’une de l’autre, on y remarque également les faiblesses institutionnelles de l’Union africaine en ce qui concerne la gestion des conflits. En effet, il existe actuellement des grandes difficultés à mettre en place une “force de réserve africaine”[iii] qui peut être déployée en urgence sur les points chauds du continent. C’est aussi pour ça que les sociétés civiles se sentent obligés de se faire entendre.

 

L’appel des sociétés civiles à l’Union africaine

En effet, l’ampleur des crises en Centrafrique et Soudan du Sud a également poussé les représentants de sociétés civiles africaines de s’adresser directement aux dirigeants[iv] de l’Union africaine (UA). En appelant les gouvernants africains à « prendre leurs responsabilités », les représentants ont souligné l’échelle des conflits. Barthélemy Morouba, avocat et membre de l’Observatoire centrafricain des droits de l’homme, a par exemple rappelé le fait que l’élection de la nouvelle présidente n’ait même pas réussi à freiner le chaos. Il tient à ce que les Etats africains acceptent la transformation de la Misca en une opération de maintien de la paix : « Les efforts de l’UA en Centrafrique sont réels mais l’organisation a les mains liées. Notre pays fait 623 000 km2, et la Misca n’a pas les moyens, notamment aériens, de le couvrir. »

A l’égard des Soudanais du Sud, le directeur d’une ONG basée à Juba (CEPO – Community Empowerment for Progress Organisation), a réitéré l’importance du cessez-le-feu et a pressé les dirigeants de se mobiliser pour qu’il soit effectif. Effectivement, un accord a été signé le 23 janvier entre le gouvernement et les rebelles qui prévoyait un arrêt des hostilités.

 

[i] (2014, 30 janvier), Sommet de l’Union africaine: Soudan du Sud et Centrafrique au programme, Agence France Pressehttp://www.leparisien.fr/flash-actualite-monde/sommet-de-l-union-afrique-soudan-du-sud-et-centrafrique-au-programme-30-01-2014-3542543.php

[ii] (2014, 30 janvier), Le Sommet de l’Union africaine centré sur les crises au Soudan su Sud et en Centrafrique, Jeune Afriquehttp://www.jeuneafrique.com/actu/20140130T104706Z20140130T104646Z/

[iii] Ibid

[iv] (2014, 27 janvier), Charlotte Bozonnet, ‘Centrafrique, Soudan du Sud : l’appel des sociétés civiles à l’Union africaine’, Le Mondehttp://www.lemonde.fr/afrique/article/2014/01/27/centrafrique-soudan-du-sud-l-appel-des-societes-civiles-a-l-union-africaine_4354884_3212.html

 

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s