Centrafrique : 90% affamés dans une mission 32% financé

 

Le Programme Alimentaire Mondial (PAM) a annoncé la fin février[i] que l’opération d’urgence pour la Centrafrique reste dans une situation terrible.  Effectivement, financé à seulement 32% et sans plus de contributions immédiates, l’agence ne pourra pas augmenter sa présence à l’approche de la saison des plantations et des pluies.

 

Dans le secteur de la protection, le PAM a constaté que plus que 15,000 personnes dans 18 emplacements dans l’ouest du pays se trouvent isolées, entourées de groupes armés et font face à un important risque d’attaques. Les besoins alimentaires sont élevés et continue de croître, alors qu’il signale en même temps des taux de malnutritions alarmantes, même parmi les adultes. Ce point est étayé par un communiqué de presse[ii] publié par Action Contre la Faim (ACF) le 4 mars 2014, dans lequel Nicholas Fuchs, responsable de la mission d’ACF affirme :  « Dans l’arrière-pays, nombreuses sont les familles qui vivent cachées en brousse dans des conditions sanitaires effroyables. Il est extrêmement difficile de les atteindre tant qu’elles sont cachées. Cela laisse présager une potentielle aggravation de la malnutrition. La situation en province nous préoccupe donc également beaucoup ».

 

L’organisation qualifie la situation d’une « explosion de la malnutrition », en ajoutant qu’elle assiste à une triplement des cas de la forme la plus grave de malnutrition : la malnutrition aigüe sévère. La période de soudure risque de rendre même plus vulnérables les personnes souffrant de malnutrition, une période qui correspond à la phase entre deux récoltes où les fermiers ont épuisé leurs réserves précédentes et doivent attendre la prochaine récolte. Dans un contexte d’un seul repas par jour pour 90% des Centrafricains, affirmé par les Nations Unies[iii] le mois de février, la nécessité de renforcer l’action humanitaire est encore plus impérieuse.

Image

 

Pourtant, ce n’est pas uniquement le manque de financement qui pèse sur les efforts humanitaires. La crise est décidemment plus complexe qu’elle n’a pu l’être il y a huit ans quand l’association a commencé a travailler en Centrafrique, en raison d’une méconnaissance générale du fonctionnement des humanitaires.

 

Les discussions récentes[iv] visant à mettre en place une mission de maintien de la paix ont semé la confusion parce qu’elles ont des objectifs humanitaires, mais également politiques et militaires. ACF tient donc à rappeler aux combattants qu’elle n’agit qu’au nom du principe d’humanité et d’impartialité. Toutes les organisations humanitaires doivent s’assurer qu’elles ne participent à aucune opération mixte, pour empêcher qu’elles ne soient perçues comme partiales par certains acteurs.

 

[i] (2014, 26 février), Central African Republic Situation Report #34, World Food Programme. Récupéré de : http://reliefweb.int/sites/reliefweb.int/files/resources/WFP CAR external sitrep – 26 February 2014.pdf

[ii]  (2014, 3 mars), Action contre la Faim alerte face à l’explosion de la malnutrition, Action Contre La Faim. Récupéré de : http://www.actioncontrelafaim.org/fr/content/action-contre-la-faim-alerte-face-l-explosion-de-la-malnutrition, Action Contre La Faim

[iii] Media Coulibaly (2014, 11 février), La Centrafrique menacée d’une crise alimentaire encore plus grave, Le Nouvel Observateur. Récupéré de: http://tempsreel.nouvelobs.com/monde/20140211.REU1031/la-centrafrique-menacee-d-une-crise-alimentaire-encore-plus-grave.html

[iv] La France à l’ONU, REPUBLIQUE CENTRAFRICAINE – PRESENTATION. Récupéré de : http://www.franceonu.org/la-france-a-l-onu/dossiers-geographiques/afrique/republique-centrafricaine/article/republique-centrafricaine-3830

 

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s